Le NEUROFEEDBACK

Séverine Jobert :

PRATICIENNE CERTIFIÉE EN NEUROFEEDBACK dynamique ®

avec NeurOptimal ®

Contact : 06 74 99 48 14 (sur rdv uniquement)

Mail : neurofeedback38@gmail.com

Cabinet :

Espace CEMAVI, 4 rue Auguste Gâché, 38000 GRENOBLE

(Tram B : Les Halles Ste Claire)


Membre de l' ADNF : Annuaire des praticiens de neurofeedback utilisant NeurOptimal

Le Neurofeedback, pour quels troubles ?

cognitifs, physiologiques, de l’humeur et du comportement, dépendances et addictions

A qui s'adresse le NEUROFEEDBACK dynamique ?

Pour toute personne présentant :

troubles physiologiques :

insomnie,migraine,troubles gastro-intestinaux,TOC,bégaiement,TIC ,tremblement,maladie de Parkinson,épilepsie,apnée du sommeil, ...

troubles de l’humeur et du comportement :

fatigue chronique,manque d’énergie,irritabilité, nervosité, agressivité,traumatisme psychologiques,anxiété,émotivité,phobies,manque de confiance en soi,dépression,hyperactivité, ...

troubles cognitifs :

difficulté d’apprentissage,trouble déficitaire de l’attention manque de mémoire, de concentration,maladie d’Alzheimer,...

dépendances et addictions …

alcool,cigarette,drogue,sucre,anorexie,boulimie, ...

Qu'est-ce que le neurofeedback (ou biofeedback EEG) ?

Le neurofeedback dynamique ou biofeedback EEG est une technologie qui a vu le jour dans les années soixante aux Etats-Unis. En voici une rapide présentation (très simplifiée) :

En posant des capteurs sur la tête, il est possible de lire les signaux électriques produits par le cerveau. Ces signaux sont caractéristiques de l'état mental dans lequel on se trouve. Par exemple en état de relaxation les yeux fermés, la fréquence dominante de ces signaux sera généralement entre 8 et 13 Hz (signaux "alpha").

Si l'on informe le cerveau de la dynamique des signaux qu'il produit, il peut apprendre à les corriger spontanément grâce à un logiciel très sophistiqué et ainsi parvenir à produire des signaux plus stables et plus équilibrés, adaptés aux besoins du moment. Cela peut aider à retrouver un fonctionnement harmonieux et optimum et rendre ainsi la vie beaucoup plus agréable. (Voir ici le détail d'une séance de neurofeedback.)

Il n'est pas nécessaire d'avoir des problèmes neurologiques, psychologiques, ou psychosomatiques pour bénéficier du neurofeedback même si plus l'aspect fonctionnel de ces problèmes est prononcé, plus les résultats pourront être convaincants.

Chaque fois que le cerveau est impliqué dans un problème fonctionnel, le neurofeedback peut aider à y remédier car il constitue un entraînement à produire et à maintenir la "Réponse de relaxation" étudiée par le Dr Herbert Benson et son équipe à l'Ecole Médicale de Harvard. (Voir ici le principe de fonctionnement du neurofeedback pratiqué à l'ADNF.)

Voici une liste non limitative des problèmes dont traite couramment la littérature américaine sur le neurofeedback et auquel chacun de nous peut être confronté directement ou indirectement : anxiété et stress, spasmophilie, dépression, phobie, migraine, insomnie, traumatisme psychologique, irritabilité, agressivité, douleur chronique, fatigue chronique, perte de mémoire, tics, déficit d'attention et hyperactivité (TDAH), trouble obsessionnel compulsif (TOC), épilepsie, alcoolisme, toxicomanie, allergie et asthme, anorexie et boulimie, bégaiement, bruxisme, acouphènes, trichotillomanie, syndrome d'Asperger, schizophrénie, etc*.

On peut aussi parler du neurofeedback en termes positifs en disant qu'il peut aider à améliorer l'attention, la capacité de concentration, la mémoire, le quotient intellectuel (les processus de réflexion devenant plus fluides), la créativité, l'intuition, etc.

C'est pourquoi le neurofeedback est utilisé également pour l'entraînement des professionnels de haut niveau (artistes, sportifs, cadres d'entreprise...) ou pour la méditation. Certains viennent aussi au neurofeedback pour développer leur capacité au rêve lucide ou à l'OBE... Il s'agit donc d'une technique de développement personnel par une saine gymnastique du cerveau.

Les premiers effets bénéfiques apparaissent souvent après 5 ou 6 séances et il est souhaitable de poursuivre l'entraînement durant 10 à 30 séances selon les objectifs que l'on s'est fixés. Les praticiens utilisant le même équipement que l'association aux Etats-Unis et en Europe rapportent un taux de satisfaction de 80%.

source : https://www.adnf.org/index.htm

Témoignages :

  • « J’ai découvert le neurofeedback très récemment et après plusieurs suivis thérapeutiques non probants, j’ai tenté l’expérience sans trop y croire - …. Eh bien … le résultat a été pour moi incroyable : Un bien être à la fin des séances remarquable .. mais pas seulement .. Finies les bouffées de chaleur nocturnes, les insomnies, le stress du travail et les problèmes personnels – J’ai pris un recul sur ma vie et arrive à me projeter dans l’avenir. Je constate une meilleure concentration et un relationnel beaucoup plus tranquille – moins d’agressivité et de mauvaise humeur – J’ai envie de m’ouvrir aux autres – et de profiter de la vie. Que c’est agréable après plusieurs années à m’être refermée sur moi-même …" - Isabelle C.
  • "J'ai eu le grand bonheur de faire pour l'instant 10 séances de Neurofeedback dynamique avec Séverine, au départ plus par curiosité que par réel besoin d'une thérapie...mais finalement ma surprise a été grande sur les effets quasiment immédiats. Séverine a su me mettre en confiance, m'accueillir avec une belle écoute, et surtout, ayant elle-même vécu des séances de neurofeedback, elle savait exactement de quoi je pouvais lui parler, elle avait vécu ces effets, et était très à même de comprendre ce que je verbalisais avant chaque séance, ce qui lui permettait de suivre précisément le chemin que cette magnifique pratique me permettait d'emprunter. Pour ne citer que certains de ces effets, j'évoquerai d'abord un gros soulagement physique au niveau des tensions que je pouvais avoir dans le crâne, également une meilleure organisation, beaucoup moins d'agacement au quotidien, plus de légèreté et de clarté dans ma façon de réfléchir et de percevoir, une meilleure identification des processus psychologiques en jeu dans le quotidien, moins de jugement, du plaisir à me lever le matin, moins de grignotage entre les repas...etc...Merci Séverine pour cette découverte! Depuis je m'intéresse de plus près à cette magnifique "machine" qu'est notre cerveau, comment il se construit et finalement détermine notre rapport à la vie, à nous-même et aux autres! Une expérience très enrichissante que je souhaite à tout le monde." Doriane M.